Toutes nos élucubrations sont actuellement disponibles sur Amazon

 

Cover-bible-250Ce livre est une parodie de La Bible. Le lecteur y rencontrera Madeleine, l’épouse de Dieu qu’elle surnomme affectueusement  « Didou ». Mais Madeleine à des doutes sur les capacités de Didou à construire La Terre et surtout à y faire vivre l’Homme. Témoin ses paroles, quand elle voit Dieu dans son atelier, le premier jour :

- T’as pas assez fait de conneries comme ça ? Je te rappelle, pour mémoire, que Vénus tu l’as loupée, y a un cagnard d’Enfer, il y fait plus de 470° à l’ombre et y a pas d’ombre, y a rien qui y pousse. Mars n’en parlons pas, t’as cru à une idée de génie, tu y as mis des Martiens, y z’ont foutu une telle pagaille que y a plus d’eau, plus de végétation et plus de vie !! Le reste de la galaxie est à l’avenant, ou on s’y crame, ou on s’y gèle les ovaires ! On sait plus où partir en weekend! Si tu crois que c’est en faisant des boulettes de ce niveau que tu vas passer à la postérité, tu te fourres le doigt Divin dans le globe oculaire jusqu’à l’omoplate !

Chroniques érotiques ou Jeux tabous

Cover-Julia-250Au cours d’une soirée entre amis, Julia, jeune femme riche, désœuvrée et trop gâtée par l’existence, va devenir par contrat l’esclave inconditionnelle de Myriam. Avec l’aide de Jef, Bernard et Alain, Julia deviendra une femme-objet qui découvrira, en accomplissant les fantasmes de sa maîtresse, la valeur d’un engagement.

Cover-Jesus-250Nos rejetons désertent le catéchisme, et a fortiori, les églises. Leur avons-nous parlé comme il le fallait des bases de la chrétienté ? Pour l’auteur, c’est décidé, puisque les Ecritures ne nous donnent rien sur Lui entre ses douze ans et sa trentième année, il va tout nous raconter !

Et ça va pas être triste...

Jeune Irlandais désargenté, David fuit l'oppression anglaise pour une vie meilleure.Cover Fugue 250

 

 

 

 

 

 

 

 

Cover-Monastere-250À l’époque, j’avais pris mon meilleur ami comme associé dans l’entreprise. Son principal défaut étant d’être éternellement en retard, j'avais eu maintes fois l’opportunité d’écouter sa mère me raconter des histoires de fantômes pendant que nous sirotions un délicieux café italien accompagné de petits gâteaux.Comme ma protagoniste, cette vieille dame avait passé une partie de sa vie dans de grandes et vieilles demeures en compagnie de ses deux fils à attendre son mari. Mais j’imagine sans difficulté qu’il s’agit là du seul point commun avec mon héroïne…

Cover-rois-250De tous temps, le sexe a joué un rôle déterminant chez les hommes qui nous ont gouvernés. Ce ne sont pas les récentes affaires qui vont me contredire. À l’époque des Rois, les demi-mondaines se pressaient dans les palais Princiers pour donner à nos Monarques des moments de jouissances extraordinaires et ainsi leurs apporter détente et plaisirs.

Les Gabrielle d’Estrées, les Françoise de Montespan et nombre de jeunes filles plus ou moins délurées, s’activaient auprès de nos Souverains pour le plus grand bonheur des organes Royaux.

Alors, un ouvrage de plus sur le sexe Monarchique ? Hé bien oui ! Mais celui-ci est bourré d’humour. Leurs turpitudes et le stakhanovisme qu’elles mettaient à l’accomplissement de leurs taches, sont racontés dans ce livre avec ce qu’il faut de drôleries pour vous tenir en haleine.

Chroniques érotiques ou Jeux tabous

Cover-Breteuil-250

Jeune institutrice frustrée et complexée, Patricia se voit offrir par Jennifer une nuit torride en compagnie de trois garçons. Victime d'un chantage amical, son existence basculera dans la débauche sexuelle, lui faisant découvrir avec bonheur les plaisirs du vice et des jeux érotiques. Incapable de résister à la luxure, Jennifer, conspiratrice chevronnée et enseignante à ses heures, tombera dans son propre piège en s'adonnant au jeu...

 

Irrespectueux des repères culturels qui nous sont imposés, Shoupiak signe ici une œuvre érotique dépourvue de tabou. Au fil des pages, la lectrice comme le lecteur oublieront leurs inhibitions, au risque de donner libre cours à de nouveaux fantasmes.

Cover-Dico-250

 

Charles Colomb, 1902 / 1992. Né à Plougastel Daoulas par une nuit de tempête hivernale. Il conservera toute sa vie le souvenir de sa naissance et éprouvera pour le mauvais temps une passion toute particulière. Charles, après d’âpres études de garçon coiffeur/shampouineur qui seront couronnées d’un magnifique échec, se consacrera à la voile et à la façon de faire tenir un œuf en position verticale. Ses résultats en régate et en course au large feront de lui une personne totalement inconnue du grand public. Il disparu de chez la Jeanne du bistrot « La Trinquette » à Hoëdic, un soir de pleine lune après avoir terminé les dernières bouteilles de Muscadet. Son voilier, un piquoteux, baptisé fièrement : « L’p’tit dernier et j’y vais», fut retrouvé quille en l’air sur le sable de la plage ouest à Houat. Amis marins, priez pour lui.